Les paysages du Sud

Pour vous, pour vous faire plaisir, Indian Rides, une agence de voyage spécialisée dans l’organisation de circuits moto, vous propose des voyages sur mesure. En partant de Chennai découvrez le Tamil Nadu et longez sa côte orientale. Mahabalipuram, la première étape, émerveillera autant les férus d’hinduisme que les amateurs d’architecture. Nombreux en effet y sont les monuments religieux : le Temple du Rivage, qui veille sur le plage depuis plus d’un millénaire, La Descente du Gange et ses célèbres sculptures relatant les scènes du Ramayana ou encore Les Cinq Ratha, exemples parfaits de l’architecture monolithique… Inscrits au patrimoine de l’Unesco depuis désormais 30 ans, ces sites prouvent l’extraordinaire richesse de la religion hindoue.

Reconnaissez l’influence française de Pondichery qui figure bien sûr parmi les étapes. Vers l’intérieur des terres, vous découvrirez ensuite Swamimalai ( “ La Montagne de Dieu”) où se situe un des six temples de Murugan, le nom tamoul de Kârtikkeya, le dieu de la guerre. Plus à l’Est, Munnar, la ville aux trois rivières. Cet ancien centre de la culture du thé offre à votre vue ses collines verdoyantes. A Tekkhady, dégustez des épices jusque là inconnues et explorez le Parc National du Periyar, ses savannes et ses forêts qui abritent une faune unique. Puis vous gagnerez la côte de Malabar à l’Est du Kerala, région au niveau de vie plus élevée que les autres.

Inde du Sud

Vous y découvrirez Alleppey, appelée parfois la Venise de l’Est, ses canaux et ses lagunes. Les beaux paysages se poursuivent avec la plage paradisiaque de Mararikulam dont les environs enchanteront les amoureux de la nature. Vous profiterez d’un dernier arrêt à Kochi qui abrite le plus grand port de l’Inde et où, comme le témoigne le Palais hollandais, influences portugaise et hollandaise se sont souvent disputées. Ce palais fut édifié par les Portugais en guise de réparation car un soldat portugais avait profané un temple hindou. Il fut alors offert en cadeau au Raja de Kochi. Beaucoup d’éléments rajoutés extérieurement furent en fait l’oeuvre des Hollandais.

On comprend désormais mieux le nom. Enfin dans la chambre à coucher, il est possible d’admirer les splendides fresques qui, elles aussi racontent les nombreuse scènes du Râmâyana. L’autre édifice qui retiendra très probablement votre attention est la cathédrale Sainte-Croix, ou Santa Cruz pour les indigènes. Depuis sa construction au XVIème siècle, le bâtiment a changé plusieurs fois de statut. De simple église, elle est devenue cathédrale avant d’accéder tout récemment, lorsque le Pape Jean-Paul II visita la région, au rang de basilique. Tout cela paraît merveilleux ; à bord des motos Royal Enfield, ce sera encore mieux.

Categories:   Inde du Sud, Kerala

Comments