Inde du Sud à moto Royal Enfield : visiter Kochi et Pondichéry, deux villes chargées d’Histoire

Notre voyage en Inde du Sud a moto Royal Enfield vous amènera à découvrir deux anciens comptoirs coloniaux que sont Kochi et Pondichéry. Ces deux métropoles sont représentatives d’une histoire coloniale indienne qui a impliqué différentes puissances européennes de l’époque et qui trouve sa source avant tout dans le commerce avec les comptoirs coloniaux. A travers la visite de ces deux villes, vous comprendrez les différentes influences culturelles qu’ont subies l’Inde et particulièrement l’Inde du Sud. On peut voir cela dans les différents quartiers qui composent ces villes et qui montrent cette superposition d’influences.

Vous passerez d’abord par Pondichéry, célèbre pour longtemps avoir été un comptoir colonial français. La ville blanche de l’Etat du Tamil Nadu apparaît comme un îlot paisible dans la fourmilière indienne. La ville est bercée par le bruit des vagues, la mer en effet se trouve au pied de la ville. Vous serez comme transportés dans une autre époque en traversant Pondichéry qui conserve de nombreux vestiges de sa période coloniale qui reste assez récente. Il est vrai que Pondichéry est restée un comptoir colonial français jusqu’en 1956, soit neuf ans après l’indépendance de l’Inde et reste encore le foyer d’une communauté française. Toutefois dans les dernières décennies, la ville s’est indianisée, industrialisée en suivant le rythme effréné du développement du Tamil Nadu. Ainsi vous serez immergés dans plusieurs ambiances à Pondichéry. Le quartier français est le quartier où les traces de la colonisation sont les plus fortes, il prend des allures de ville occidentale, les castes les plus aisées sont celles qui l’habitent dans des grandes villas aux jardins donnant sur l’océan. Le calme est roi dans cette partie de la ville. En sortant de ce quartier, vous vous rendrez compte que Pondichéry est avant tout une ville indienne grouillante et hyperactive surtout depuis quelques années.

Inde du sud a moto

La suite de votre voyage en Inde du Sud a moto Royal Enfield vous conduira à Kochi, anciennement Cochin dont l’histoire coloniale est mêlée à plusieurs pays européens. Au XVIe siècle, les dirigeants de Cochin autorisent les Portugais à installer un comptoir après l’arrivée de Vasco de Gama sur la côte de Malabar. Puis au XVIIe siècle, les Hollandais débarquent sur le Malabar et s’emparent de Cochin en 1663, enfin les Hollandais se devront de la céder au début du XIXe siècle aux Anglais. C’est bien peu dire pour raconter la riche histoire de Kochi ! Le quartier historique de la ville s’étend autour de son fort sur une presqu’île, vous pourrez y admirer le palais portugais, la cathédrale Sainte-Croix de Cochin ou encore la très vieille synagogue de 1568, preuves de l’immense diversité de la ville.

La découverte de ces deux villes pendant votre voyage en Inde du Sud a moto Royal Enfield vous transportera et vous immergera dans cette Histoire encore si présente mais en même temps si lointaine face à l’émergence économique de ces régions.

Categories:   Inde du Sud, Inde du Sud, Inde du Sud, Kerala

Comments